Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

  • logo

fr Le guide français

du crédit en ligne
+ de 500.000 demandes

Prêt travaux: faites appel à des professionnels du crédit.

Demandez un crédit pour vos travaux en ligne.


Pour le financement de vos travaux, ayez le réflexe "prêt personnel". Il s'agit d'une solution de financement qui vous permettra d'obtenir des fonds dans des délais relativement courts.

Pour faire votre demande en ligne et solliciter de nombreuses sociétés de crédit, vous pouvez utiliser le formulaire suivant :

Notre sélection des meilleures offres de prêt travaux du moment (Juillet 2020)

Banque

TAEG

Avantages

Demande en ligne

1
  • A partir de 1.00% TAEG Fixe
  • Prêt de 500 € à 99 999 € de 6 à 96 mois
  • Faites une simulation en ligne
  • Travaux intérieurs, extérieurs ou décoration
sans engagement
2
  • A partir de 0.50% TAEG Fixe
  • Prêt travaux Banque Casino
  • Financement de 3 000€ à 40 000€
  • Sans de justificatif de projet travaux
sans engagement
3
  • A partir de 1.00% TAEG Fixe
  • Crédit travaux de 500 € à 35 000 €
  • Pour locataire ou propriétaire de 12 à 84 mois
  • Financez tout type de travaux
sans engagement
4
  • A partir de 1.00% TAEG Fixe
  • Vos projets de travaux et de rénovation
  • Prêt jusqu'à 75 000 € et 96 mois
  • Cofinoga, spécialiste du crédit en ligne
sans engagement
5
  • A partir de 0.70% TAEG Fixe
  • Travaux / Déco / Eco / Rénovation etc.
  • Jusqu'à 75 000 € sur une durée max. 84 mois
  • Sans obligation d'apport personnel
sans engagement
6
  • A partir de 0.75% TAEG Fixe
  • Prêt travaux de 4 000 à 75 000 €
  • Organisme de crédit innovant
  • Simulez votre Crédit Travaux en 1 clic
sans engagement
7
  • Non disponible
  • Prêt travaux à partir de 2 000 €
  • En partenariat avec Franfinance
  • Réponse en 5 minutes
sans engagement



Par ailleurs, pour financer un projet de travaux d'amélioration dans votre logement, sachez que vous pouvez aussi vous adresser utilement à votre Caisse d'Allocations Familiales.

Par amélioration, on entend rénovation et/ou agrandissement de votre résidence principale, que vous en soyez propriétaire ou locataire, mais à condition de résider en France et de bénéficier déjà d'une allocation. Il n'y a donc pas de condition de ressources à proprement parler, mais un ordre de priorité peut être établi si le total des demandes dépasse la limite du crédit de la CAF.

Par ailleurs, vous pouvez demander auprès de tout organisme de crédit à bénéficier de l'éco prêt à taux zéro, l'éco-PTZ, destiné à financer au moins deux des travaux améliorant la consommation énergétique de votre logement et figurant sur une liste publiée par le Ministère du Logement sur le site service-public.fr, incluant les travaux d'isolation thermique, d'installation, de régulation ou de remplacement des systèmes de chauffage, de production d'eau chaude sanitaire utilisant des sources d'énergie renouvelable, etc.

Aucune condition de ressources n'est exigée pour bénéficier de cet éco-PTZ, mais le logement doit être occupé comme résidence principale et construit avant 1990. Les syndicats de copropriétaires peuvent aussi en bénéficier pour les parties communes de l'immeuble ou celles d'intérêt collectif.

A l'appui d'une demande de l'éco-PTZ effectuée sur un formulaire-type que l'on peut télécharger sur le site du Ministère du Logement, ou auprès d'un Espace Info Energie, il vous sera demandé une liste précise de pièces justificatives.

Le montant maximum est de 30 000 euros, cumulable avec le Prêt à Taux Zéro, le PTZ, qui est attribué aux personnes souhaitant acquérir leur première résidence principale. Il est cumulable également avec l'Aide à la Solidarité Ecologique, l'ASE.

Lorsque les travaux ont été réalisés, vous avez deux ans pour remettre à la banque les justificatifs de fin des travaux.

La durée maximale de remboursement est de 10 ans, plus 5 ans pour les travaux jugés plus lourds, comme par exemple trois opérations ou plus. Sachez que tant que le remboursement n'a pas été intégralement effectué, le logement doit être strictement habité comme résidence principale, faute de quoi le remboursement intégral du capital restant dû sera exigé.